Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Photos de Daniel Hèm
  • Photos de  Daniel Hèm
  • : Photos de nature ou diverses prises en randonnée ou en balade par Daniel, 60+, ex Normand devenu Savoyard.
  • Contact

Bonjour !


Je rêve de fiers rapaces, de vifs écureuils, de portraits qui captivent l'oeil.
Pour l'instant, ils ne sont pas en magasin...

Je vous propose mes photos de nature, de paysages, de fleurs et d'une faune plus accessible, souvent prises en randonnée ou en balade.

Merci de laisser votre avis au bas de l'article si vous le souhaitez.

Daniel, plus de 60 ans, savoyard en cours d'adoption. 

Catégories D'articles

18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 07:00






Des vues d'une seule fin de journée consacrée au coucher de soleil cher à nos yeux...
Prises de la plage de l'Éspérance à Fouras (17), en direction de l'île d'Aix et de Fort Enet.










 















Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Nature
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 07:00





Au sud de Rochefort-sur-Mer, enjambant la Charente pour rejoindre Échillais,  le dernier pont transbordeur de France est l'oeuvre
de Ferdinand Arnodin et a été mis en service en 1900.

Également appelé pont transbordeur de Martrou, il  permet désormais aux piétons et aux cyclistes une traversée insolite en douceur.

Quelques photos de l'aventure :



  le tablier métallique (long de 174 mètres) et le chariot mobile d'où pendent les câbles qui retiennent la nacelle



  sur un des côtés, la cabine du passeur et des bancs



  les 2 câbles de traction sortent du toit de la petite maison rouge.
  Il s'agit en fait d'un seul câble, qui tire le porte-nacelle alternativement d'un côté ou de l'autre, en s'enroulant sur un gros treuil.




Sur la rive gauche de la Charente, un petit musée retrace les étapes de la construction du pont, et affiche des vues des autres
ponts transbordeurs existant dans le monde.

C'est un musée bien fait, gratuit, qui vaut le détour  ;-)




Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Divers
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 07:00






En sortant du village, des vestiges des fortifications



  vues vers Fouras (fort Vauban) et fort Enet










 




  rêves...





Si vous devez séjourner dans la région, n'hésitez pas devant le prix du trajet (13 euros) : ça vaut le coût et le coup 


Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 07:00






Au large de Fouras, en Charente-Maritime, entre les îles de Ré et d'Oléron, l'île d'Aix étale nonchalamment ses quelques km² de sable
et de verdure en forme de croissant.

Est-il prudent de l'écrire ici ?
Lîle d'Aix est un paradis...

Avec une circulation automobile quasi inexistante (réduite aux moyens de secours), l'île se découvre à pied, à vélo ou en calèche.
Longue de 3 kilomètres et large de 700 mètres, il faut 3 heures pour la visiter de manière superficielle.

Pour profiter véritablement de votre visite, plusieurs moyens sont nécessaires :
- le bateau : 20 mn entre la Pointe de la Fumée à Fouras (liaison permanente), d'autres départs de l'île d'Oléron, La Rochelle, ... (cf. lien en fin d'article)
- le pique-nique dans votre sac, pour passer une journée entière agréable ; une demi-journée, c'est faisable, mais tellement court !
Ne pas oublier le maillot de bain pour les baigneuses et les baigneurs, mais sans maillot, on nage aussi  ;-)
- 2 pieds pour marcher, des jambes pour utiliser un des nombreux vélos de location, ou l'envie de faire la promenade en calèche, tirée par 2 chevaux
- un appareil photo ou un caméscope pour mettre en mémoire les instants magiques de votre séjour.

Quelques vues de notre visite sous un soleil magnifique :

  au départ de Fouras, sur le Pierre Loti (1)



  en route, nous passons près de fort Enet (2), un des ouvrages prévus pour la défense de Rochefort, tout comme fort Boyard (3)

  

  au débarquement, passage à l'entrée du village (4)






  une partie des fortifications du fort de la Rade






 

(1)
Pierre Loti (1850 - 1923) : né à Rochefort-sur-Mer (17), officier de marine, écrivain et académicien
(2) fort Enet
(3) fort Boyard
(4) l'île d'Aix
Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 07:00






À quelques dizaines de mètres de la Corderie royale de Rochefort-sur-Mer, dans la forme de radoub Louis XV du 18ème siècle,
un grand voilier est en cours de construction.
Il s'agit d'une réplique de l'Hermione, le bâtiment sur lequel le marquis de La Fayette est allé prêter main forte aux
insurgés américains en 1780 dans leur combat pour l'indépendance.

C'était une "frégate de 12", c'est-à-dire qu'elle tirait avec ses 26 canons des boulets de 12 livres, soit près de 6 kilos.

D'une longueur de 44 mètres (65 mètres hors tout), c'était un 3 mâts avec une seule batterie (de canons) et 1 500 m² de voilure,
ce qui la rendait rapide et très manoeuvrable.

L'Hermione a coulé au large du Croisic le 20 septembre 1793, après un échouage.


En 1993 est né le projet de construire un bâtiment "presque à l'identique" ; il le sera dans les dimensions et les caractéristiques principales,
mais quelques différences de choix de matériaux et d'aménagements existent.

Le chantier a réellement commencé en mai et juillet 1997, il sera étalé volontairement sur plusieurs années pour plusieurs raisons :
financières, humaines, pédagogiques.

Le nouveau bâtiment est en chêne et autres bois pour des utilisations précises, et la sécurité est renforcée au niveau de la construction
de certains points (choix techniques, exigeances des assureurs) :
- le bordage est boulonné et non chevillé (limiter le jeu ultérieur), et les mâts seront en bois lamellé-collé ;
- la manoeuvre de l'ancre ne se fera plus à bras, bien sûr, mais grâce à un guindeau électrique.

L'équipage n'est pas encore formé, et il comprendra un des nombreux adhérents à l'Association Hermione-La Fayette, après tirage au sort,
pour un appareillage vers Boston prévu en 2012 !


Visite de l'extérieur en quelques photos (pour l'intérieur, les délais d'attente étaient de plusieurs semaines ).
Cette visite est facilitée par le prêt d'un récepteur à oreillette, qui permet de suivre les explications du guide malgré le bruit généré
par le travail des ouvriers et par l'éloignement physique dû au nombre.

  protégé par une structure en toile, le chantier fin septembre 2009.
  La couleur rouge était, à l'époque, facile et peu onéreuse à produire, au contraire du bleu.



  les charpentiers au fond de la forme ; un atelier bois est situé à l'extérieur de la structure du bassin.



  les 2 longues caisses rouges à barreaux contenaient des poules.



  l'arrière du bâtiment, décoré, donnant sur les logements des officiers nobles ou commandants






  le bordage, en chêne ; une pièce sur 2 est déjà installée, les autres le sont actuellement, pour compenser le retrait au séchage



  la double barre à roue, en attente de pose



  canon de 12 d'époque, retrouvé à peu de distance de Rochefort.
  Sur ce bâtiment, ce seront des modèles allégés inopérants qui seront mis en place.



  la forge, où sont confectionnées les pièces métalliques nécessaires au chantier





Le prix d'entrée de la visite alimente "la caisse" qui permet l'existence de ce projet, en plus des nombreuses subventions diverses nécessaires.


Quelques liens d'information :
les acteurs du projet
Wikipédia
2000 chênes pour un bateau
ici 
et ici



Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Divers
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 07:00





Lors d'un récent séjour en Charente-Maritime, j'ai visité la Corderie royale de Rochefort-sur-Mer.

Cet établissement a été créé au 17ème siècle par Colbert, pour répondre à la demande de Louis XIV qui souhaitait développer
une Marine vieillie et très inférieure à celle des Anglais et d'autres nations.

Faisant partie de l'Arsenal de Rochefort, implanté en retrait des côtes pour une meilleure protection, le bâtiment de la corderie
mesure 374 mètres de longueur !
On y a fabriqué tous les cordages nécessaires au gréement de tous les types de navires qui étaient alors construits juste à côté.

Pour anecdote, sur une frégate identique à l'Hermione, dont une réplique est en cours de construction, la totalité des cordages
embarqués représentait 32 kilomètres ! Ça laisse pantois...

La plupart de ces cordages était manoeuvrée à la main, mais le cabestan était nécessaire pour remonter l'ancre de 1 500 kilos
(plus 4 tonnes de cordage !), avec 80 hommes qui poussaient sur les barres.

Quelques photos de cette visite :

  le bâtiment dans toute sa longueur



  la pièce où se trouve l'appareillage pour tresser les cordages



  une des extrémités de l'appareil



  et l'autre bout !






  cordage destiné au mouillage et au relevage de l'ancre, d'un diamètre de 13,5 cm. La personne à côté donne une idée de la taille !



  les jardins de la Marine, au-dessus de la corderie





La Corderie expliquée ici


Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 07:00







Deux autres très jolis villages qu'il ne faut pas manquer de visiter ; le choix des photos est difficile...

  Ribeauvillé












  "coup de coeur" pour cette région magnifique !



  Riquewihr

 


Kaysersberg, Turckheim, la route des Crêtes, ont également fait partie du programme : tout est beau...

Si vous n'êtes pas vous-mêmes du coin et que vous avez l'occasion d'y aller, n'hésitez pas !
Sinon, cette occasion, il faut la provoquer, et aller sur place vous rendre compte...
Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 07:00






  Maison de Saint-Hippolyte                                                                                                                     et vigne en juin

 

  La volerie des Aigles de Kintzheim (Bas-Rhin) propose un spectacle montrant des rapaces en vol et d'autres "au piquet"...
  Je vous montre ces derniers, plus réussis que ceux de mes essais "dynamiques"  :-(







 



   à suivre... !
Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 07:00






Dominant Saint-Hippolyte (68), le château médiéval du Haut-Koenigsbourg  (Bas-Rhin) vous promet une formidable visite hors du temps






  les cuisines



  fenêtre en vitrail                                                                                                                    et fourneau en céramique émaillée

 

  décoration de serrure





   à suivre... !
Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 07:00





Poursuite de la visite dans le très joli bourg d'Éguisheim, ancien village fortifié au plan circulaire.
Des photos qui ressemblent un peu aux cartes postales que vous avez peut-être reçues de vos amis
















   à suivre... !
Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article