Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Photos de Daniel Hèm
  • Photos de  Daniel Hèm
  • : Photos de nature ou diverses prises en randonnée ou en balade par Daniel, 60+, ex Normand devenu Savoyard.
  • Contact

Bonjour !


Je rêve de fiers rapaces, de vifs écureuils, de portraits qui captivent l'oeil.
Pour l'instant, ils ne sont pas en magasin...

Je vous propose mes photos de nature, de paysages, de fleurs et d'une faune plus accessible, souvent prises en randonnée ou en balade.

Merci de laisser votre avis au bas de l'article si vous le souhaitez.

Daniel, plus de 60 ans, savoyard en cours d'adoption. 

Catégories D'articles

27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 05:59

 

Bonjour à toutes et tous

 

 

Pas un article habituel, mais une demande de renseignements à celles et ceux d'entre vous qui ont opté pour le "pack Premium" proposé
par notre hébergeur favori.

 

Comme on dit, "je me tâte" pour migrer vers cette possibilité, parce que je m'en fait une certaine idée ; mais elle n'est peut-être pas si bonne pour le prix ?

Pourquoi, vous, avez-vous choisi cette offre payante, et êtes-vous satisfait(e) de votre choix ?

Peut-être même certain(e)s ont-ils délaissé cette option pour revenir à la solution de base ?

 

Si vous voulez bien prendre un peu de temps pour me renseigner (et aussi les autres visiteurs de ce blog !), vous serez... allez : des choux  
("à la sainte-Monique, à la blague je m'applique").

 

Merci par avance

Daniel

Repost 0
Published by Daniel Hèm
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

   

 

Changement de mare pour cette série, au profit d'un endroit où l'accès peut se faire sur toute la périphérie, et aussi beaucoup moins bruyant.

Il y avait pas mal d'insectes, qui allaient et venaient à toute vitesse.

Je me suis assis en 2 endroits, et au bout d'un temps assez court, les libellules (re)venaient se balader dans leur secteur.

Il y avait de brèves bagarres qui laissaient entendre des froissements d'ailes !
Défendre son territoire n'est pas une vaine expression même chez ces beaux spécimens...

Par 2 fois, une est venue quelques secondes à 20/30 cm devant mon visage : détresse de ne pouvoir faire une mise au point si rapprochée
La deuxième fois, j'avais eu le temps de mettre mes lunettes (bin oui...) et de pouvoir regarder cet insecte "entre 1 000 yeux" :
c'est superbe, et un réel moment de bonheur.

 

libellule 0170b

 

  la même recadrée

libellule 0170d

libellule 0173

libellule 0179

 

 

Comme je l'avais fait pour un pylône électrique, je me suis amusé à décliner la photo qui suit en plusieurs versions où la saturation
des couleurs est poussée de plus en plus.

Ça n'apporte pas grand chose à part un effet plus ou moins esthétique, vous jugerez

 

La première est "normale", en contre-jour

 

libellule 0171a

libellule 0171b

libellule 0171c

libellule 0171d 

libellule 0171e 

 

 

 

 

                                                        * * * * * * * *

  

 

Si vous envisagez d'acheter un objectif Canon f4-300 mm, vous pouvez regarder cette annonce en date du 20 août :

blog de Philippe Bondaz

 

 

  

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Faune : insectes
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

 

La descente vers le refuge de Moëde est raide au début, puis devient un chemin moins pentu avant de continuer sous forme d'une piste
qui paraît bien longue :
c'est un passage que je ne connais pas, où il faut lever le nez et garder confiance, c'est le bon chemin !

 

  extrémité sud des Rochers des Fiz (qui séparent les vallons d'Anterne et de Sales)

8402 Anterne

 

Sur la gauche, c'est un autre spectacle

8403 Anterne

 

Ayères-des-Pierrières : au pied "du gros morceau", la montée vers le passage du Dérochoir (dérocher signifie "tomber du rocher"...), 583 mètres

8405 Anterne

 

Pendant la montée raide par un chemin "casse-pattes", j'aperçois "l'envers du décor" de la Brèche du Dérochoir (pas loin du passage) :
ce gros rocher en surplomb serait bien avisé de tenir encore un peu...

8406 derochoir

 

La grimpée se poursuit par un passage dans un chaos de gros blocs, où le meilleur itinéraire est signalé par des marques rouges.

Ces blocs proviennent de l'effondrement massif d'août 1751 ; des témoignages de l'époque décrivent un épisode durable et impressionnant !

Là, il faut bien ouvrir l'oeil et avoir le pied agile ; surtout, ne pas s'engager en présence de neige ou par temps de brouillard...
Remarquez la taille des 2 personnes au centre de la 2ème photo.

Une dalle lisse et fort inclinée me fait revenir de nombreuses années en arrière : le souvenir des rochers lors de mon premier
séjour en Bretagne, à la Pointe du Raz...

8409 derochoir

8410 derochoir

8411 derochoir

 

Un morceau entier de paroi, tombé en 1751

8412 derochoir

 

Abandonnant provisoirement la vue sur la vallée, il faut s'engager au pied de la paroi qui mène au passage du Dérochoir (2 246 m)

8416 Anterne

8418 derochoir

 

Une montée - presque une ascension - facilitée par des cordes, des échelles, des courtes rambardes métalliques "collées" à la roche.

Il faut avoir des bras et des cuisses pour remonter, et le vide est bien présent... mais c'est sympa comme tout : j'adore  

8419 derochoir

8420 derochoir  8421 derochoir

 

La vue de là-haut est grandiose, vers les Rochers des Fiz et le vallon de Sales :

ce sera pour le 3ème et dernier volet de cette rando un peu plus musclée que d'habitude !

 

 

   

                                                        * * * * * * * *

  

 

Si vous envisagez d'acheter un appareil reflex Canon d'occasion (EOS 50D + 2 objectifs), vous pouvez regarder cette annonce en date du 20 août :

blog de Philippe Bondaz

 

 

  

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Randonnées
commenter cet article
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

   À gauche, c'est flou ; à droite, c'est loin, et la troisième tourne le dos...
   Attendez pour rire, il y aura pire plus tard  

 

 

libellule 9  libellule 8

libellule 10

 

 

  Ici c'est en bon contre-jour, mais j'ai choisi de les montrer quand même pour l'ambiance...

 

libellule 0137

libellule 0140  libellule 0135

 

 

 

 * * * * * * * * *

  

 

Une apparition fugace et inattendue ; ce martin-pêcheur qui a volé quelques instants au-dessus de la mare "à toute berzingue" avant de se poser
juste quelques secondes : 3 petits tours et puis s'en va...

 

martin 1

 

 

 

                                                        * * * * * * * *

  

 

Si vous envisagez d'acheter un appareil reflex Canon d'occasion (EOS 50D + 2 objectifs), vous pouvez regarder cette annonce en date du 20 août :

blog de Philippe Bondaz

 

 

  

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Faune : insectes
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

 

Il y a un bon moment que j'envisageais de faire cette randonnée un peu particulière : passer par le lac et le col d'Anterne, puis descendre
vers les chalets de Moëde et aller au Dérochoir pour enfin passer au refuge de Sales avant de retourner au parking du Lignon.

 

Ces endroits sont, bien sûr, situés dans "la montagne d'Anterne" : 2 vallons séparés par les Rochers des Fiz qui culminent à 2 804 m
(Tête à l'Âne, où je n'irai pas...) en vallée du Haut-Giffre.

 

Je vous propose la description de cette randonnée en 3 parties ; si vous n'aimez pas trop, n'hésitez pas à zapper  

 

Départ à 7h du matin, il fait un peu frais, et c'est bon  en cette période bien chaude (20 juillet).

Rapidement, c'est le passage obligé devant les cascades de la Sauffaz et de la Pleureuse de Sales ; il y a peu de monde sur le sentier

Sauffaz-et-Pleureuse

 

Plus haut, en direction d'Anterne, la vue vers Salvagny et Sixt-Fer-à-Cheval est tonique

Salvagny


Au collet d'Anterne (1 796 m), on est tout de suite dans l'ambiance : c'est une belle randonnée !

8362 Anterne


Je croise un équipage que l'on rencontre assez fréquemment dans ces 2 vallons ; randonner avec un âne autorise un portage léger !

8367 Anterne

 

Délaissant ses activités d'emballage de chocolat, Dame marmotte se laisse complaisamment photographier ; je ne quitte pas le sentier
pour ne pas la déranger plus : elle a été sympa

marmotte 10

 

Dans le vallon, j'arrive en vue des chalets et du refuge d'Anterne (1 870 m) ; le lac se trouve derrière "la montagne" d'en face

8376 Anterne

 

Pendant la montée, une vue superbe sur le paysage en arrière :

à gauche, la Pointe de Sales, le collet (pylône de gauche) et la montagne de Criou tout à droite

8378 Anterne

 

Enfin, le lac, majestueux dans son écrin de verdure, au pied de la paroi verticale ; à 2 063 m, vraiment une belle destination.
Il ne reste que peu de neige, ça décore le paysage !  À droite, la Pointe d'Anterne, au sud des Rochers des Fiz

8384 Anterne


Un peu plus haut, le col d'Anterne, et son point de vue magnifique sur "le mont" : ce Mont-Blanc qui s'était refusé à nous lors du vol
en hélico du 13 juillet, il est là, tout beau, tout blanc, se détachant sur un ciel bleu à couper le souffle

8392 Anterne

8393 Anterne

 

 

J'échange un peu avec un groupe de 8 militaires de la Moselle, venus "se dégourdir les jambes" (certainement une mission secrète...) ;
2 photos pour immortaliser leur passage en ce lieu magique, et je continue mon chemin... au prochain article

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Randonnées
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

 

Séances bord de mare pas loin de chez moi : je voulais voir s'il y avait des libellules.

J'y suis allé 3 fois en peu de temps, pour juger de la meilleure heure.

Avant le soleil, rien ; avec le soleil, ça file à vitesse grand V, et avec les nuages, c'est moyen...

De plus, le seul accès possible (à sec...) à la mare est mal positionné par rapport au soleil.

 

Voici ce que j'ai pu obtenir, et comme c'était souvent écrit sur mes carnets : "peut mieux faire"
J'espère...

 

Le "modèle" que je vous présente est une libellule - et non une demoiselle ; je pense qu'il s'agit d'une des nombreuses variations des sympetrum.

Les libellules possèdent des yeux qui sont contigus en au moins un point, alors que les demoiselles ont des yeux bien séparés.
Toutes deux font partie
- de l'embranchement des arthropodes
- du sous-embranchement des hexapodes
- de la classe des insectes
- de l'ordres des odonates (2 paires d'ailes membraneuses).

 

Les 2 premières photos sont "telles quelles" ; les 5 suivantes sont des recadrages, en selectionnant une partie de la surface d'autres photos.
Sur l'écran 19 pouces, c'est... impressionnant !

Le dos me fait penser à un monstre armé de plusieurs bras ou tentacules, que l'on peut voir dans certains films. Brrr...

 

libellule 1

 libellule 2

 libellule 6

 libellule 3

 libellule 7

 

libellule 4

libellule 5

 

 

 

  lien vers Wikipédia

  lien vers Wikipédia (sympetrum)

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Faune : insectes
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

Je vous montre de temps en temps une vue de la façade de la cathédrale de Rouen (76), passer devant fait partie de mes balades lorsque j'ai
"un peu de temps à perdre" dans cette ville.

 

Cette fois, et pour le 15 août, c'est l'intérieur que vous verrez, suite à une visite en juin improvisée avec 2 amies :
plus pour "la lumière" que pour l'édifice en lui-même, je l'avoue (mais en ai-je besoin ?).

 

Cette cathédrale est une succession d'étapes qui ont pour point de départ une première basilique élevée à la fin du IVème siècle.

Cette première cathédrale du Bas-Empire a reçu le tombeau de Rollon, premier Duc de Normandie, mort vers 930/932.

La nouvelle cathédrale romane bâtie sur ses restes au début du XIème siècle, a été dédicacée en 1063 en présence du Duc Guillaume,
le futur "Conquérant" ; il n'en subsiste que la crypte, coupée à mi-hauteur lors de la construction de la cathédrale gothique.

 

L'édifice tel que nous le connaissons actuellement a donc été élevé sur l'emplacement des 2 précédents.

Il se compose de la Tour Saint-Romain (sur la gauche), édifiée  partir de 1145 ; des reconstructions suivant plusieurs destructions
montrent 2 périodes gothiques.
Détruite en juin 1944 par des bombardements alliés, sa toiture en ardoises date de 1987.

Son pendant est la Tour de Beurre, élevée en partie grâce aux "aumônes" versées par les diocésains désireux d'obtenir
le droit de consommer du beurre durant le Carême (il existe une tour identique à Bourges).
Elle est surmontée d'une couronne et non d'une flèche.
Construite sur un terrain médiocre de 1485 à 1507, d'importants travaux de renforts ont été nécessaires.

Les portails latéraux sont du XIIIème, alors que le portail principal date de la fin du XIIème siècle.  

La nef est à 4 niveaux, et non 3, et présente un aspect élancé.

La flèche actuelle est en fonte et culmine à 151 mètres : c'est la plus haute de France.

 

  vue depuis le beffroi du Gros-Horloge en août 2009              la nef 

cathedrale_de_rouen_060.jpg  cathedrale-de-Rouen 9

cathedrale-de-Rouen 1

Cathedrale-de-Rouen 2  cathedrale-de-Rouen 5

cathedrale-de-Rouen 3

cathedrale-de-Rouen 8  cathedrale-de-Rouen 10

cathedrale-de-Rouen 4

  visage de la statue funéraire de Guillaume 1er de Normandie dit "Guillaume Longue épée" (910-942), fils naturel de Rollon et de Poppa de Bayeux

 

 

la cathédrale vue par Dolus1  (2 articles en milieu de "page")

 

le blog de Textures  3ème photo

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Rouen
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

Cet intermède est aussi un "partage de blog" :
la photo présentée a été prise cet été par Monsieur Michel Péru, en vacances dans la région du Haut-Giffre.

En randonnée avec son épouse, il a pu prendre cet "instant de tendresse" tout à fait surprenant à la Brèche du Dérochoir
à l'extrémité sud du vallon de Sales.

Le plus surprenant est que ceci n'est pas un cas isolé : la personne photographiée a assuré que c'était la troisième fois qu'elle voyait cette marmotte.
On peut d'ailleurs penser que habillement et matériel photo sont des accessoires de "chasseur d'image", Monsieur Péru ayant ainsi modifié
une certaine expression en "photographe photographié".

 

Mes remerciements vont à Monsieur Péru qui a gentiment accepté la parution de cette photo d'une marmotte vraiment pas ordinaire

 

marmotte P

 

 

Qu'elle vous porte chance toute la journée

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Faune : mammifères
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

Fenillaz est ce village d'Italie où Grazia et sa famille possèdent une petite maison.


Un village de montagne "authentique" (quel mot !), aux maison anciennes dont certaines sont en cours de rénovation, toutes couvertes de lauzes
(ces grosses plaques de schiste que l'on trouve dans quelques régions d'Italie et dans les Alpes, le Massif Central).

À Fenillaz, seulement une ferme et 2 maisons sont occupées toute l'année...
Il faut dire qu'il est situé à 1 600 mètres d'altitude, à 6 km au-dessus de Brusson (850 habitants), et à 10 000 virages () des route et autoroute
"Tunnel du Mont-Blanc / Aoste / Turin".
Un peu à l'écart, mais si tranquille.

 

Fenillaz est calme et ses 3-4 ruelles - bitumées ou en terre - s'insèrent entre les maisons de pierres à larges murs.

Un chat peut venir vous faire une politesse, un chien vous montrer les dents, alors que vous slalomez entre les bouses des vaches passées
la veille ou le matin.

En juillet, c'était la période des foins, faits en partie à la main, dans la pente.

Les gens se connaissent, se parlent tous, et se rendent service.

C'est la vie de Fenillaz, et c'est très sympa d'y aller et de cotoyer un moment des gens super aimables, Italiens ou Français.

 

Les photos suivantes viennent en complément des articles  Un village du Val d'Aoste et Val d'Aoste, fin de visite de 2009.

 

  Fenillaz 183

 

L'église est coincée entre les maisons, pas facile à prendre... ; elle semble dédiée à 3 saints, mais les gens disent "l'église saint-Grat" ou "l'église" 

Fenillaz 176  Fenillaz 173

Fenillaz 175

Fenillaz 174  Fenillaz 179

 
  devant 

Fenillaz 39

 

  derrière 

Fenillaz 42

Fenillaz 178  Fenillaz 52

 

 

à suivre : "Autour de Fenillaz"

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Montagne
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 06:00

 

 

 

 

Quelques fleurs "piquées" dans les parterres de la ville :

 

  hibiscus

hibiscus 2

 

  cerastostigma plubaginoïdes ou dentelaire bleue  (merci à Semper 74 le 8/09) 

fleur-bleue

 

  mauve (malvacées) - merci à Dolus1 et à Semper 74

fleur-mauve

 

  et une rose, pour vous, Mesdames

rose 26

 

 

 

* * * * *

 

 

En plus , la dernière c... rie reçue par mail :

 

Si j'ai voulu vous envoyer ce message, ce n'est pas un simple hasard. C'est parce que votre E-mail a été sélectionné par le Robot électronique bien sécurisé de mon P.C WX.7AR.
Je me nomme Bouchard Corine de nationalité Française, ingénieur consultante en République du Bénin qui a servir ce pays pendant 9 ans. En effet, je souffre d'un cancer de cerveau qui est en phase terminale. Je suis actuellement à Londres pour me confier aux spécialistes de la santé et mon médecin traitant vient de m'informer que mes jours sont comptés du fait de mon état de santé dégradé. Ayant conscient de mon état de santé actuelle et la crainte de trouver une personne de bonne moralité qui puisse se servir d'un moyen et accroitre ma bienfaisance, je vous ai choisi parmi ceux que Dieu a voulu bénir et j'ai décidé de vous faire un don de 1.153.000 $ ( Un Million Cent Cinquante Trois Mille Dollars) en vue de faire une œuvre sociale. Veuillez me contacter dès que possible si vous êtes d'accord pour mon offre. Que Dieu soit avec vous!!!
Email:
bouchardcorine  @  hotmail.fr    (adresse mail séparée volontairement)
Mme BOUCHARD CORINE

  

 

Dans la série "y'en a qui ne doutent de rien", la liste était ouverte, voilà un ou une em... de plus

 

Bonne journée à tous !
Daniel

 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Flore
commenter cet article