Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Photos de Daniel Hèm
  • Photos de  Daniel Hèm
  • : Photos de nature ou diverses prises en randonnée ou en balade par Daniel, 60+, ex Normand devenu Savoyard.
  • Contact

Bonjour !


Je rêve de fiers rapaces, de vifs écureuils, de portraits qui captivent l'oeil.
Pour l'instant, ils ne sont pas en magasin...

Je vous propose mes photos de nature, de paysages, de fleurs et d'une faune plus accessible, souvent prises en randonnée ou en balade.

Merci de laisser votre avis au bas de l'article si vous le souhaitez.

Daniel, plus de 60 ans, savoyard en cours d'adoption. 

Catégories D'articles

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

   Beynac-et-Cazenac se situe à 10 km au sud-ouest de Sarlat, en bordure de Dordogne.

   C'est une commune issue de la fusion de 2 communes en 1827 ; la population actuelle est de 520 habitants.

 

   Beynac - comme il est tentant de la nommer, même si ce n'est pas "correct" - est juste à quelques kilomètres de La Roque-Gageac,
   et comme elle présente une forme étirée "coincée" par la rivière d'un côté et le relief naturel de l'autre, une falaise un peu moins
   élevée sur laquelle un château a été édifié au XIIème siècle.

 

   Ce château, on le voit dès que l'on aborde la ville par le côté est

 

                    Beynac 759  

                    Beynac 743

 

   Pour aller au château et au sommet de la ville, il faut emprunter des ruelles qui font une grosse partie du charme de Beynac-et-Cazenac.

 

   Les maisons anciennes, la floraison souvent discrète, la vue sur la Dordogne, récompenseront le promeneur qui s'aventure dans la pente
   plutôt marquée !

 

  Beynac 747  Beynac 752

 

   La Maison du Cadet, XVème siècle (cadet = fils cadet du seigneur)

                   Beynac 801 

 

   Vue des maisons à flanc de colline et de l'église, qui a fait partie du patrimoine du château jusqu'en 1905.

 

                    Beynac 775 

 

 

   à suivre... 

 

  site consacré au village, par des amoureux de Beynac

  le château par Wikipédia

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

   Vous le savez déjà : le Périgord est renommé pour sa production de foie gras et autres spécialités associées aux canards et aux oies.

 

   Je sais, moi aussi, et comme vous : beaucoup de personnes n'aiment pas que le procédé de gavage existe et soit appliqué à des animaux,
   et certains d'entre vous peut-être ne consomment pas de foie gras pour cette raison.

 

   Je ne souhaite pas instaurer ici un débat "pour ou contre le gavage", ni "pour ou contre le foie gras".

   Je l'écris : j'ai mangé du foie gras, ça n'arrive pas souvent, et je trouve ça bon.

   Je l'écris aussi : savoir que des animaux sont contraints d'avaler la nourriture plusieurs fois par jour et de la façon dont c'est pratiqué,
   ne me laisse pas indifférent et je préfèrerais que ça se passe autrement, c'est-à-dire que le gavage soit supprimé.

   On me répondra que, peut-être, le foie gras n'existerait alors plus, ou qu'il coûterait plus cher (gasp !), passant de "un bras" à "la peau du c.."

   Ma foi, si ça n'existe plus, on mangerait autre chose, mais on en revient toujours à l'exploitation des animaux... 

 

   Nous avons donc visité une exploitation familiale de production de foie gras, pour voir "comment ça se passe", en simple curieux et
   non en militants.

   Nous avons été accueillis par Madame, alors que les coordonnées nous avaient été données par Monsieur qui - entre autres activités -
   vend les produits de l'exploitation sur les marchés.

 

   L'élevage est pratiqué en 2 temps : les poussins sont achetés à 1 jour et sont élevés en plein air jusqu'à 3 mois et demi.
   Ensuite, les oies ou les canards (ils ne sont pas mélangés, ce sont les uns ou les autres) sont installés dans une salle où le gavage
   est pratiqué pendant 3 à 4 semaines.

   Les animaux sont alors sacrifiés par étourdissement puis électrocution avant passage rapide dans un bain d'eau bouillante pour
   pouvoir procéder au plumage (machine en dernière photo) avant la découpe.

   Si le foie semble être la finalité de cet élevage, le reste de l'animal est valorisé sous des formes diverses : cuisses et ailes en confits,
   magrets, cous farcis, la graisse servant en cuisine, par exemple pour concocter des pommes-de-terre sarladaises...

   Pendant les 3 mois d'été, il n'y a pas de gavage ni d'abatage et fabrication, simplement de l'élevage en extérieur des animaux
   (l'importance du tourisme et des visites prend beaucoup de temps).  

 

   Voici quelques photos de cet élevage, je n'en ai volontairement pas faites au moment de la démonstration du gavage, ni de certains
   équipements.

 

   Les bâtiments d'habitation sont coquets et fleuris

                    oies 599

 

   2 "lots" de 250 animaux cohabitent à l'extérieur (cette fois-ci, des oies), âgés de 3 mois et demi pour l'un, et 1 mois plus jeunes
   pour l'autre.

                    oies 589

  oies 590  oies 587

                    oies 592

 

   Dans la salle de gavage, les oies sont dans des petits parcs et seront nourries 4 fois par jour avec du maïs produit sur l'exploitation

                    oies 597

 

    La plumeuse

                    oies 600

 

   Madame  Espinasse inteviendra peut-être pour apporter des corrections ou des précisions à mes renseignements ; elle nous donnera alors son avis
   "professionnel", car cette pratique fait vivre de nombreuses personnes dans la région (comme dans les Landes par exemple).

 

   Mon point de vue personnel, je le répète, est mitigé ; peut-être un jour aurai-je vraiment mauvaise conscience de consommer du foie gras
   et donc d'encourager la pratique du gavage, alors je cesserai de le faire.
   Jusqu'à maintenant, "je ferme les yeux" en me disant que l'homme pratique l'élevage pour se (nous) nourrir et gagner sa vie, qu'on mange
   aussi du veau, du lapin, de l'agneau...

   Je vous invite à me donner votre opinion sur ces photos et le sujet, à 2 mois et demi des fêtes de fin d'année...

 

   le site de la Ferme du Vignal

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

   En délaissant la rue principale pour aller visiter plus près de la falaise, on découvre des petites maisons nichées dans un décor resserré
   avec une végétation abondante et colorée, presque méditerranéenne.

   La pierre est majoritairement de couleur jaune, comme partout dans la région ; une partie de la visite "en haut" est interdite au public,
   et l'on découvre les ancrages des filets métalliques de protection posés à la suite des nouveaux éboulements de 2010.

 

   Il reste que se promener ici est un moment très agréable et que la terrasse de la première photo paraît bien attirante !

 

                    La-Roque-Gageac 412

  La-Roque-Gageac 414  La-Roque-Gageac 425 

                    La-Roque-Gageac 415

  La-Roque-Gageac 423   La-Roque-Gageac 428

                    La-Roque-Gageac 429

 

 

    à suivre...

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

   La Roque-Gageac est une commune de 416 habitants (2009), bordée par la Dordogne et située à 13 km au sud-ouest de Sarlat.

   Elle fait partie de l'association des Plus Beaux Villages de France.

 

   La première photo montre La Roque-Gageac vue depuis le belvédère de Domme, à quelques kilomètres au sud, la deuxième montre
   l'entrée sud de la commune.

 

                    Domme 567

 

                    La-Roque-Gageac 402

  La-Roque-Gageac 420  La-Roque-Gageac 403

 

    Avec la Dordogne qui sert de limite, c'est une haute muraille de pierre qui fait que le village est tout allongé, une partie des maisons
   étant même troglodytique.

   Cette situation "en pied de falaise" pose d'ailleurs de gros problèmes : un éboulement tragique a détruit plusieurs maisons en janvier 1957,
   faisant 3 morts, et de nouvelles chutes de pierres ou menaces ont récemment nécessité des travaux de protection et l'interdiction de
   visite au public du fort troglodytique.

 

   La rue principale :

                    La-Roque-Gageac 408

  La-Roque-Gageac 404  La-Roque-Gageac 411

 

   à suivre...

 

le village par Wikipédia

les Plus Beaux Villages de France

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

   La partie nord de la ville propose plusieurs points de vue sur cette riche vallée de la Dordogne.

 

   On trouve dans la région de nombreux châteaux et citadelles, leur situation "haut perchée" avaient un double rôle de surveillance et de défense.

   Désormais, nous nous contentons d'admirer le paysage à partir des tours ou des remparts qui subsistent de cette époque, et quel plaisir
   de le faire en toute quiétude, seulement armés de notre envie de découvrir et de nos apn

 

 

                    Domme 553

  Domme 557  Domme 559

                    Domme 566

                    Domme 551 

                    Domme 556

 

 

    à suivre...

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

   Perchée au-dessus de la Dordogne, protégée par de hautes falaises, Domme a conservé du XIIIème siècle une partie de l'aspect médiéval
   qui a fait sa force.

   Les portes, les tours, les maisons de pierres aux teintes chaudes, font désormais de ce village un sujet de visite immanquable, tout comme
   le point de vue magnifique sur la vallée où serpente la rivière au milieu d'un patchwork de cultures des plus photogéniques...
   ce sera pour l'article suivant ! 

 

 

  Domme 543  Domme 544

                    Domme 545

                    Domme 570

                    Domme 571 

 

   Dommage que ce lavoir soit "mi-ombre, mi-lumière", je ne pouvais pas revenir à une autre heure ou par temps non ensoleillé...

                                                           Domme 574

 

 

   à suivre...  

 

   l'Office de Tourisme de Domme

   les plus beaux villages de France : Domme

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

 

   Carsac-Aillac est une petite ville bien implantée dans un milieu où se mêlent les traditions rurales (cultures, élevage d'oies et de canards
   essentiellement) et l'apport relativement récent du tourisme.

 

   Outre son église (cf. Balade en Périgord (2) : l'église de Carsac-Aillac), le patrimoine bâti est plutôt flatteur et comprend une autre église,
   3 châteaux, un manoir, ainsi que 2 gisements préhistoriques classés.

 

   Les 2 premières photos montrent un four communal situé à côté de la mairie, les 2 suivantes le lavoir, et enfin le château de Montfort
   vu depuis le cingle. 

 

   Carsac 394

                                             Carsac 395 

Carsac 374  

   Carsac 375

   Montfort 396

                                             Montfort 398 

 

   à suivre... 

 

   Carsac-Aillac par Wikipédia

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

 

 

 

   Carsac-Aillac est la commune sur laquelle se trouve le gîte que nous avions loué pour 10 jours ; il s'agit d'une commune assez étendue
   (1 480 habitants en 2009 pour 17,3 km²), à 11 km au sud-est de Sarlat.

 

   La Dordogne borde la commune, un de ses méandres très resserré se situe juste à côté : le cingle* de Montfort, qui offre une jolie vue
   sur la rivière et le château... de Montfort.  

   Un lavoir existe toujours, proche de quelques belles maisons, mais le bâtiment qui nous a plu le plus est l'église.

   Bâtie au XIIème siècle, remaniée au XVIè et classée aux Monuments Historiques, elle est dédiée à Saint-Caprais. 

 

   Sur une petite esplanade, entourée d'arbres, elle dresse fièrement ses murs de teinte claire, et son intérieur nous a laissés en admiration,
   alors que - vous le savez peut-être - la religion ne m'attire guère (euphémisme).

 

   J'ai trouvé que cette église est bien plus humaine et chaleureuse que des hautes cathédrales.

 

   Je vous ferai peut-être partager mon plaisir avec quelques photos :

 

 

                   Carsac 379

  Carsac 382  Carsac 383

                   Carsac 386

                                                           Carsac 384 

                   Carsac 378 

                   Carsac 392

 

 

   à suivre...

 

 

   * un cingle est une sinuosité, en l'occurence un méandre, mais très prononcé, qui créé une boucle presque refermée.

   Tout proches se trouvent le cingle de Montfort et celui - plus grand - de Trémolat

   le cingle de Montfort 

 

 

   lien vers le site de la commune de Carsac-Aillac

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

 

 

 

   Nous avons passé une dizaine de jours dans cette une région qui correspond quasiment au département de la Dordogne (24 pour les fans
   des plaques de voiture !), le Périgord.

 

   Une région qui fait partie des 4 Périgord - blanc, noir, pourpre, vert -, des adjectifs hérités de la couleur dominante des 4 subdivisions
   "touristiques" : le sol calcaire, les feuilles de vigne à l'automne, les chênes sombres, les châtaigniers et les chênes clairs.

 

   Nous nous sommes posés dans un gîte à 5 km de Sarlat, au calme, en bordure d'un petit parc boisé sur lequel je reviendrai.

 

   Que vous dire, sinon que cette région que certains d'entre vous connaissent certainement, que cette région est magnifique ? 

   Le patrimoine bâti est varié, bien entretenu, les maisons de pierres jaunes sont superbes, les paysages, en terrain vallonné, captivent le
   regard et sont ponctués ça et là de châteaux, de rivières, ou quadrillés d'un patchwork végétal créé par les champs de maïs, quelques
   vignes ou carrés d'asperges.

 

   Fabuleusement beau Périgord noir dont nous voudrions connaître plus, et ses frères de couleur également : nous y reviendrons...

 

   En préambule, je vous propose un petit assortiment de photos pour vous mettre l'eau à la bouche (je vous attends, avec vos envies de foie gras
   pour certains, de confit voire de cassoulet pour d'autres) avant de développer quelques sujets car, il faut bien le dire, nous n'avons pas pu tout
   voir et nous avons - nous en sommes conscients - manqué de belles choses.

   C'est pourquoi il nous faudra remettre "cap à l'ouest" et retrouver le chemin de la rivière et du département, sans oublier son voisin le Lot 
   qui semble lui aussi très prometteur.

 

   À bientôt, suivez-nous...

 

 

   1.  la campagne vue de la citadelle de Domme   2.  La Roque-Gageac   3.  Domme   4.  Sarlat, la maison de La Boëtie
   5.  vue du fond, l'ouverture du Gouffre de Padirac (46)   6.  le château de Beynac   7.  l'église de Carsac-Aillac    8.  oie d'élevage 

 

                   Domme 551

  La Roque 438  Domme 543 

                   Sarlat 316

  Padirac 623  Beynac 761

                   Carsac 380

                                                               oies 587 

 

 

                        à suivre...

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 06:00

   

 

 

    Bonjour ! Le blog est en vacances...

 

    Absent quelques jours, je vous propose des photos déjà "postées", parmi celles que je préfère bien sûr.

    Je ne répondrai pas aux commentaires éventuels "pasque" l'ordi reste à la maison.

 

    Prenez soin de vous, soyez sages et à bientôt

 

 

   vitre 086

   potiron 10

   024a sel bleu de Perse

   crin 156 

 

 

 

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Divers
commenter cet article