Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Photos de Daniel Hèm
  • Photos de  Daniel Hèm
  • : Photos de nature ou diverses prises en randonnée ou en balade par Daniel, 60+, ex Normand devenu Savoyard.
  • Contact

Bonjour !


Je rêve de fiers rapaces, de vifs écureuils, de portraits qui captivent l'oeil.
Pour l'instant, ils ne sont pas en magasin...

Je vous propose mes photos de nature, de paysages, de fleurs et d'une faune plus accessible, souvent prises en randonnée ou en balade.

Merci de laisser votre avis au bas de l'article si vous le souhaitez.

Daniel, plus de 60 ans, savoyard en cours d'adoption. 

Catégories D'articles

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 07:00

 

 

 

 

  Alors que Pascal est sorti pour enlever le filet qui barre la piste pour bien montrer qu'elle est hors service, je prends cette photo du
  poste de pilotage de la dameuse.

  À main gauche, le volant, petit mais très fonctionnel, muni de l'inverseur de marche avant/marche arrière (l'accélérateur est au pied).

  Pour la main droite, un "joystick" ou plutôt un vrai manche à balai, pourvu de 7-8 petits boutons de commande pour actionner la lame
  (hauteur, inclinaison, orientation gauche ou droite), les bavettes extérieures, la fraise arrière (hauteur, fonctionnement).

  Voir Pascal à l'oeuvre - et j'imagine que ses 2 jeunes collègues ne sont pas en reste - est impressionnant : à être néophyte, on n'est
  pas sans pouvoir apprécier la qualité du travail !

 

  damage 114

 

  Les photos suivantes montrent la dameuse en action vers 1 700 m. Les lumières en contrebas sont celles de Cluses, dans la vallée
  de l'Arve, alors que Pascal m'a plusieurs fois indiqué les phares de dameuses d'autres stations comme Samoëns, Megève, Sommand :
  dans la nuit de la montagne, un monde à part, habité par quelques hommes et fréquenté par exemple par les 2 renards que nous
  avons aperçus !

  Sur la dernière, on peut voir le modèle à treuil qui regagne sa zone de travail ; je n'ai pa pu corriger cette dominante bleue
  que mon apn a capté...

 

  damage 125

  damage 129 

  damage 126 

  damage 140 

  damage 118

  damage 120 

  damage 121 

  damage 150 

  damage 123 

 

 

  Pour cette série, j'ai "poussé" la sensibilité du capteur à 1 600 iso ; je rends grâce à la photographie numérique de nous offrir
  de telles possibilités, même si je ne suis pas trop satisfait de la qualité de mes photos (je pensais faire plus original, plus spectaculaire).

  Je n'avais pas emporté de pied pour ces photos de nuit ; je me suis dé... brouillé avec ce que j'ai trouvé, par exemple en suspendant
  l'appareil par sa courroie à des perches en bois qui marquent la rupture entre 2 pentes voisines.
  Hautes de 2 m environ, elles ont fait un support provisoire satisfaisant, même si vous ne voyez pas toutes les photos floues ou
  super de travers

 

  Voilà ce que j'ai vécu l'espace de 6 heures : une "aventure" humaine et technique qui m'a beaucoup plu, et je remercie une nouvelle
  fois Pascal
, qui m'a permis de découvrir son métier, et accessoirement une partie du domaine skiable qui m'était totalement inconnue
  (je passe dans ce secteur l'été, et l'hiver dans certains coins seulement, lors de balades en raquettes). 

 

  À bientôt peut-être pour une nouvelle découverte !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Les métiers
commenter cet article

commentaires

Olivier 21/03/2012 20:58


J'ai toujours dit que les belles photos appartiennent à ceux qui se lève tôt, cette série est loin de me démentir: bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!

Daniel Hèm 22/03/2012 06:34



En l'occurence, je me suis couché un peu tard, mais merci beaucoup pour ces appréciations Olivier



Flo 21/03/2012 20:39


la nuit est effectivement magique sur ces clichés, les couleurs sont très belles et je pense que ces quelques heures ont du être passionnantes...belle expérience et
voici une profession très méconnue...

Daniel Hèm 22/03/2012 06:33



Tu as tout bien traduit Flo, et c'est vrai que "dameur" fait partie des domaines d'activité très réservés.


Ces teintes du ciel, ça donne envie de retourner les voir...


Bonne journée pour toi !



Mimine 21/03/2012 08:40


Même si tu ne sembles pas "totalement" satisfait, j'aime beaucoup tes photos de nuit .... on se trouve vraiment projeter dans l'ambiance de ce que tu as vécu et pu observer

Daniel Hèm 22/03/2012 06:30



C'est vrai, de mon point de vue, c'est un peu comme à l'école : "peut mieux faire"...


Mais je reste sur mes bonne impressions de ces heures passées avec Pascal, c'est l'essentiel.
Bon jeudi Mimine.



Nicole (Lyon) 20/03/2012 20:20


bonsoir Daniel,


merci à Pascal d'avoir permis ce reportage!!!et à toi de l'avoir réalisé!


on a appris beaucoup.


les dégradés de couleur du jour qui se lève, très beau!!!!


bonne soirée. bises.

Daniel Hèm 22/03/2012 06:28



Moi aussi j'ai appris beaucoup de choses, en découvrant un univers "hors du temps", même s'il est à deux pas de la maison...


Bises et bonne journée pour toi Nicole.



Guilbert Patrick 20/03/2012 18:09


Bonsoir Daniel


merci de nous faire rever par ces belles photos.


même devant mon ordi je voyage


bisous à vous deux


Marie Michèle et Patrick

Daniel Hèm 22/03/2012 06:27



Peut-être qu'un jour tu remplaceras l'ordi par un billet pour la Haute-Savoie ?
Allez, ils sont très sympas par là-bas, il faut venir voir !
Merci pour votre visite, bises et bonne journée pour tous les 2.



coco 20/03/2012 09:15


Bonjour Daniel,


Très belle aventure, en effet! Pour moi, tes photos sont super...Les couleurs sont extra. Bravo à tous les deux. On attend la descente!


Bises et excellente journée.

Daniel Hèm 22/03/2012 06:25



La descente (je devrais écrire les descentes) ne s'est pas faite "aux flambeaux" mais grâce à l'éclairage puissant de la dameuse !


Merci coco, bises et bon jeudi



Bruno 20/03/2012 07:53


Tout ce que tu racontes me rappelle l'ambiance qu'il règne dans les vignes la nuit quand on  sulfate. On voit des phares au loin, et on arrive à deviner qui travaille.

Daniel Hèm 20/03/2012 09:05



Une ambiance que je ne connais pas, mais que je découvrirai peut-être un jour... ou une nuit !
Il y a mille métiers ou activités que j'aimerais ainsi fixer non sur la pellicule, mais dans la mémoire de mon apn
Bonne journée Bruno.