Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Photos de Daniel Hèm
  • Photos de  Daniel Hèm
  • : Photos de nature ou diverses prises en randonnée ou en balade par Daniel, 60+, ex Normand devenu Savoyard.
  • Contact

Bonjour !


Je rêve de fiers rapaces, de vifs écureuils, de portraits qui captivent l'oeil.
Pour l'instant, ils ne sont pas en magasin...

Je vous propose mes photos de nature, de paysages, de fleurs et d'une faune plus accessible, souvent prises en randonnée ou en balade.

Merci de laisser votre avis au bas de l'article si vous le souhaitez.

Daniel, plus de 60 ans, savoyard en cours d'adoption. 

Catégories D'articles

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 06:00

 

 

   Vous le savez déjà : le Périgord est renommé pour sa production de foie gras et autres spécialités associées aux canards et aux oies.

 

   Je sais, moi aussi, et comme vous : beaucoup de personnes n'aiment pas que le procédé de gavage existe et soit appliqué à des animaux,
   et certains d'entre vous peut-être ne consomment pas de foie gras pour cette raison.

 

   Je ne souhaite pas instaurer ici un débat "pour ou contre le gavage", ni "pour ou contre le foie gras".

   Je l'écris : j'ai mangé du foie gras, ça n'arrive pas souvent, et je trouve ça bon.

   Je l'écris aussi : savoir que des animaux sont contraints d'avaler la nourriture plusieurs fois par jour et de la façon dont c'est pratiqué,
   ne me laisse pas indifférent et je préfèrerais que ça se passe autrement, c'est-à-dire que le gavage soit supprimé.

   On me répondra que, peut-être, le foie gras n'existerait alors plus, ou qu'il coûterait plus cher (gasp !), passant de "un bras" à "la peau du c.."

   Ma foi, si ça n'existe plus, on mangerait autre chose, mais on en revient toujours à l'exploitation des animaux... 

 

   Nous avons donc visité une exploitation familiale de production de foie gras, pour voir "comment ça se passe", en simple curieux et
   non en militants.

   Nous avons été accueillis par Madame, alors que les coordonnées nous avaient été données par Monsieur qui - entre autres activités -
   vend les produits de l'exploitation sur les marchés.

 

   L'élevage est pratiqué en 2 temps : les poussins sont achetés à 1 jour et sont élevés en plein air jusqu'à 3 mois et demi.
   Ensuite, les oies ou les canards (ils ne sont pas mélangés, ce sont les uns ou les autres) sont installés dans une salle où le gavage
   est pratiqué pendant 3 à 4 semaines.

   Les animaux sont alors sacrifiés par étourdissement puis électrocution avant passage rapide dans un bain d'eau bouillante pour
   pouvoir procéder au plumage (machine en dernière photo) avant la découpe.

   Si le foie semble être la finalité de cet élevage, le reste de l'animal est valorisé sous des formes diverses : cuisses et ailes en confits,
   magrets, cous farcis, la graisse servant en cuisine, par exemple pour concocter des pommes-de-terre sarladaises...

   Pendant les 3 mois d'été, il n'y a pas de gavage ni d'abatage et fabrication, simplement de l'élevage en extérieur des animaux
   (l'importance du tourisme et des visites prend beaucoup de temps).  

 

   Voici quelques photos de cet élevage, je n'en ai volontairement pas faites au moment de la démonstration du gavage, ni de certains
   équipements.

 

   Les bâtiments d'habitation sont coquets et fleuris

                    oies 599

 

   2 "lots" de 250 animaux cohabitent à l'extérieur (cette fois-ci, des oies), âgés de 3 mois et demi pour l'un, et 1 mois plus jeunes
   pour l'autre.

                    oies 589

  oies 590  oies 587

                    oies 592

 

   Dans la salle de gavage, les oies sont dans des petits parcs et seront nourries 4 fois par jour avec du maïs produit sur l'exploitation

                    oies 597

 

    La plumeuse

                    oies 600

 

   Madame  Espinasse inteviendra peut-être pour apporter des corrections ou des précisions à mes renseignements ; elle nous donnera alors son avis
   "professionnel", car cette pratique fait vivre de nombreuses personnes dans la région (comme dans les Landes par exemple).

 

   Mon point de vue personnel, je le répète, est mitigé ; peut-être un jour aurai-je vraiment mauvaise conscience de consommer du foie gras
   et donc d'encourager la pratique du gavage, alors je cesserai de le faire.
   Jusqu'à maintenant, "je ferme les yeux" en me disant que l'homme pratique l'élevage pour se (nous) nourrir et gagner sa vie, qu'on mange
   aussi du veau, du lapin, de l'agneau...

   Je vous invite à me donner votre opinion sur ces photos et le sujet, à 2 mois et demi des fêtes de fin d'année...

 

   le site de la Ferme du Vignal

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Hèm - dans Balades
commenter cet article

commentaires

Henri MOINE 02/10/2016 17:50

Pour anecdote:
Bonjour,
Juin 2015 , nous visitons la ferme et, après dégustation, achetons pour 250 € de produits locaux, patés , 10 magrets fumés sous vide , vins etc ... Arrivés à la maison, pour partager notre plaisir nous invitons de amis et ouvrons les magrets et là , beurk, beaucoup trop salés, inmangeables. Rien à voir avec ce que la dame nous avit fait goûter lors de la visite. Nous en ouvrons un 2ème : idem , un 3ème : pareil.
La date limite de consommation est encore loin et nous pensons que, pour augmenter la durée de conservation ces magrets ont été "sur-salés.
Nous contactons la propriétaire par mail puis par téléphone ... : Ah Bon ?! , ce serait la première fois ?! Bon , je vais voir ce que je peux faire ...
Il y a 2 mois de ceci , depuis, plus de nouvelles.
Conseil : n'y achetez rien d'emballé et surtout goûtez avant d'acheter...ou mieux, allez ailleurs !!!
Bonne visite en Dordogne !

Daniel Hèm 03/10/2016 07:14

Bonjour

Je comprends votre déception et votre rancoeur...

J'avoue notre déception personnelle lorsque nous avons pensé déguster 2 foies gras différents (canard et oie) en bocal : aucun goût, insipides, bref, nous les avons simplement mangés, la dégustation c'était raté... Pourtant, dans la boutique de l'élevage, tout était parfait.

Nous avons pensé à nos amis auxquels nous avions rapporté la même chose en souvenir de notre séjour : ils ont dû trouver le cadeau un peu fade.


Alors nous avons décidé comme vous : la prochaine fois, nous n'achèterons rien nulle part, et c'est dommage.
Répondre Masquer Supprimer

Leon 12/05/2014 10:17

Dommage que la volaille soit gavée avec un maïs dont la semence est traitée avec un neurotoxique, le THIRAME, (http://fr.wikipedia.org/wiki/Thirame), qui tue les corbeaux et les abeilles...
Ce même produit se répand dans le sol, lavé par les eaux de pluie qui alimente les sources.
Pas très écologique le gavage !

Daniel Hèm 13/05/2014 06:52

Bonjour
Effectivement, la lecture des effets de ce produit n'est guère sympathique, et je préfèrerais comme vous qu'il ne soit plus employé, ce qui sera peut-être fait "un jour"... ?
D'autres produis comme le vin nécessitent, en amont, des traitements puissants plus que désagréables ; et pourtant, il s'en fabrique et il s'en vend.
Je suis d'accord avec votre réaction de fond : le maïs (produit pour d'autres utilisations que le nourrissage des canards et des oies), s'il doit être traité, devrait l'être avec des produits qui ne sont pas toxiques.
D'un autre côté, le gavage pourrait être arrêté, comme la production de foie gras.
À suivre...
Je vous souhaite une bonne journée.

Gisèle 17/10/2012 18:17


C'est pourtant tellement bon de temps en temps ! En plus de charmantes personnes viennent de nous en offrir récemment alors .........comment résister. Ne pensons à rien ! Bisous

Daniel Hèm 18/10/2012 06:07


Oui, c'est bon... Si vous avez reçu, c'est que vous le méritez ;-) Bises et bonne journée pour tous les 2.


Dolus1 16/10/2012 13:40


Je suis adhérente à la CPN mais suis aussi gourmet alors j'ai un énorme plaisir à déguster du foie gras de canard à Noël et à Pâques ou quand je suis en Périgord avec Marie ... Ces produits
régionaux font vivre beaucoup de personnes.


Bisous à vous deux. Lydie

Daniel Hèm 17/10/2012 05:48


Merci pour ton avis Lydie, je pense que beaucoup de personnes ont le même que toi et moi. Bises au beau temps revenu en Savoie, même si la neige décore les proches sommets !


bibi l'ardéchoise 16/10/2012 08:19


Magnifiques oies. Mais cela ne m'empêche pas d'apprécier un peu de foie gras !

Daniel Hèm 17/10/2012 05:46


Je crois que tu fais partie d'une majorité en France, bibi. Bon mercredi dans ta belle région :-)


Olivier 15/10/2012 21:57


Le bonheur est dans le prés...


 


Bonne soirée...

Daniel Hèm 16/10/2012 06:02


Vu sous cet angle, ce pré nous avantage, nous les humains ! Et tant qu'elles sont dans ce pré, les bêtes à plumes qui gambadent dans la parcelle peuvent le partager. Après, ... Merci pour ta visite
Olivier, je te souhaite une bonne journée.


cordée74190 15/10/2012 07:23


TRès intéressant article !


Mais le débat restera ouvert...


pour ou contre le foie gras et ce que cela implique...


Il en est dans tant de domaines comme ça...


On voudrait pouvoir consommer, et ne pas avoir à faire subir cela aux animaux, mais alors comment faire ?


On fait alors comme l'autruche...la tête dans le sable...


Bonne journée Daniel,


Bises bien amicales.


 

Daniel Hèm 16/10/2012 05:57


Je comprends le point de vue de celles et ceux qui ont choisi de rejeter ce produit, car chacun a sa propre sensibilité. Disons que j'exerce la mienne différemment et que j'ai la faiblesse (et la
gourmandise) de succomber... Bises et bonne journée (fraîche !) :-)